Avec les Cannabis social club, le «peuple de l’herbe» veut se faire entendre

27 March 2013
Other news

Avec les Cannabis social club (CSC), dont les statuts ont été déposés lundi dans plusieurs préfectures, des militants défenseurs du cannabis bravent l’interdit pour promouvoir la dépénalisation et l’autoproduction et mettre ainsi un terme aux trafics et à la mise en circulation de produits «frelatés»: 15 à 20 clubs ont été officiellement créés, notamment en Loire-Atlantique, Vendée, Creuse, Charente-Maritime, Indre-et-Loire et Haute-Vienne, emboîtant ainsi le pas à la fédération, créée le 4 mars en Indre-et-Loire.

Libération (France)
Mercredi, 27 mars, 2013