Cannabis social clubs : dix mois requis contre le porte-parole

Dominique Broc est poursuivi pour usage, détention de cannabis et provocation à l’usage de stupéfiants
07 April 2013
Other news

Dix mois de prison avec sursis ont été requis à l’encontre de Dominique Broc, porte-parole des Cannabis social clubs, qui prône la dépénalisation du cannabis et a défendu son action devant le tribunal correctionnel de Tours. Il est poursuivi pour usage, détention de cannabis et provocation à l’usage de stupéfiants, ainsi que pour refus de prélèvement d’ADN lors de son interpellation le 21 février, à son domicile d’Esvres-sur-Indre (Indre-et-Loire) quand les gendarmes avaient découvert chez lui 126 plants de chanvre et 26 g de cannabis. Le tribunal a mis son jugement en délibéré au 18 avril. (Lire aussi: Ouverture du procès du porte-parole des Cannabis Social Club)

Libération (France)
Lundi, 8 avril 2013