Rangoun croît au milieu du trafic d’opium

17 December 2015
In the media

L'Hebdo - La culture du pavot, utilisé pour produire de l’héroïne, a explosé en Birmanie ces dernières années. L’argent issu de la drogue a servi à alimenter le boom immobilier qui secoue notamment la capitale du pays, depuis son ouverture par le régime militaire en 2011.

Elle arrive dans la province du Yunnan, frontalière de la Birmanie, puis est distribuée dans le reste du pays par des groupes liés aux triades de Hong Kong ou de Taiwan. «La demande a explosé en Chine ces dernières années, 90% de l’opium birman y est exporté», fait remarquer Tom Kramer, un expert de la drogue basé en Birmanie. L’Empire du Milieu compte désormais 1,3 million d’héroïnomanes.

Lire l'article complet.