Search results

7 items
  1. Nos terres valent plus que du carbone

    17 November 2016
    Article

    L'Accord de Paris donne pour consigne aux 196 Etats Parties à la Convention Climat des Nations Unies de contenir l'élévation des températures en-dessous de 2° voire 1.5°C par rapport aux niveaux pré-industriels. Si la COP 21 a été l'objet d'une grande mobilisation liée à l’adoption d’un accord international, la COP 22 fait, en revanche, l'objet d'une moindre attention. Pourtant, les enjeux restent prégnants. La COP 22, surnommée « COP de l'action » ou « COP de l'agriculture », risque bien de lancer dans la précipitation nombre de fausses solutions pour l'agriculture. 

  2. Guerre au frontières

    • Mark Akkerman
    04 July 2016
    Report
  3. La réglementation du cannabis et les traités de l’onu sur les drogues

    27 May 2016
    Policy briefing

    Alors que des législatures adoptent des réformes établissant l’accès légal au cannabis pour des fins autres qu’exclusivement « médicales et scientifiques », les tensions entourant les traités actuels des Nations Unies en matière de drogues et l’évolution des lois et pratiques des États membres continuent de s’intensifier. Comment les gouvernements et les systèmes onusiens pourraient-ils aborder ces tensions croissantes par des moyens qui reconnaissent les changements de politiques en cours et qui aident à moderniser le régime des traités sur les drogues, à proprement parler, et par le fait même à renforcer les piliers onusiens des droits humains, du développement, de la paix et de la sécurité ainsi que de la primauté du droit?

  4. Le Système juridictionnel des investissements mis à l’épreuve

    • Natacha Cingotti, Pia Eberhardt, Nelly Grotefendt, Cecilia Olivet, Scott Sinclair
    18 January 2016
    Report
  5. COP21 : la responsabilité des armées dans le changement climatique, un secret de Polichinelle

    Nick Buxton
    14 January 2016
    Opinion

    Le dernier document présenté fin novembre à Paris aux négociations onusiennes pour le climat, est très bavard : exactement 32 731 mots. Et pourtant un mot n’y apparaît pas : celui de  « dépenses militaires ». Bien troublant, lorsque l’on songe que l’armée des USA est à elle seule le premier consommateur de pétrole au monde et exerce depuis des décennies le principal contrôle sur l’économie pétrolière mondiale.