Search results

29 items
  1. Pourquoi Terra Nova veut légaliser le cannabis

    18 December 2014
    Other news

    Le groupe de réflexion Terra Nova, proche du PS, a publié un rapport, révélé par Le Monde, intitulé «Cannabis : réguler le marché pour sortir de l’impasse». Il y met en pièces la politique actuelle, «l’une des pires qui se puisse imaginer», et construit des scénarios pour en sortir, notamment une légalisation avec monopole d’Etat qui pourrait avoir un impact budgétaire positif de 1,8 milliard d’euros. Scénarios critiquables, mais qui ont le mérite de parler de la réalité.

  2. France plans to stub out e-joints

    15 December 2014
    Other news

    France has sought to stamp out a new electronic cigarette containing cannabis, launched with the claim that it provides all of the relaxation but none of the mind-altering effects of the drug. The health minister, Marisol Touraine, said the product would incite the consumption of cannabis and she intended to approach the courts to ban it. “I am opposed to such a product being commercialised in France,” she told RTL radio. The product was launched by a French-Czech company called Kanavape which said it hoped to offer millions of people a legal and flavourful way to consume cannabis.

  3. Un peu moins de fumée autour des politiques antidrogues

    19 November 2014
    Other news

    Il faut changer la loi de 1970 pénalisant l’usage de cannabis : c’est ce que préconisent deux députés, auteurs d’un rapport sur les drogues illicites dans lequel ils actent l’échec de la politique de prohibition, suivie depuis quatre décennies. Mais ils divergent sur la conduite à tenir : pour l’UMP Laurent Marcangeli (Corse-du-Sud), il convient de punir l’usage d’une simple contravention. Pour la PS Anne-Yvonne Le Dain, une légalisation s’impose dans l’espace privé, avec «une offre réglementée du produit sous le contrôle de l’Etat». (Cannabis : une contravention pour les consommateurs ?)

  4. Les Cannabis social clubs peinent à raviver la flamme

    14 July 2014
    Other news

    Depuis la dissolution le 20 juin 2013 de la fédération des Cannabis social clubs par le tribunal de grande instance de Tours (Indre-et-Loire), les groupes vivent dans la clandestinité. Alors qu’on pourrait croire que la répression les aurait conduits à l’explosion, les Cannabis clubs continuent d’exister, comme si de rien n’était ou presque. « La dissolution n’a pas changé grand-chose, elle nous a permis de mieux nous organiser », affirme Dominique Broc. Pourtant cette opération de cannabis clubs a un petit côté pétard mouillé.

  5. L'émergence d'un cannabis made in France

    12 May 2014
    Other news

    Les consommateurs du cannabis en France préférant de plus en plus l'herbe, facile à cultiver en France, à la résine marocaine, le marché s'adapte, rendant le cannabis toujours plus disponible sur le territoire. On trouve de l'herbe partout et, surtout, toute l'année, selon les remontées de Trend, dispositif d'observation du terrain de l'Observatoire français des drogues et des toxicomanies (OFDT). Une preuve de l'essor de la culture d'intérieur, qui permet quatre récoltes par an. L'herbe vient des Pays-Bas, peut-être d'Albanie, mais aussi de France. Et plus aucun département n'est épargné.

  6. 'First ever' bill proposes legal cannabis in France

    29 January 2014
    Other news

    France has some of the toughest possession statutes in Europe, but a first of its kind bill proposed could change that. People smoking a joint in France face a maximum penalty of a year behind bars and a €3,750 fine for the first offence, yet 13.4 million French people admit to sparking up at least once in their life. Even France’s Interior Minister Manuel Vallls said in an interview, he’d tried it “maybe once.” Esther Benbassa, the lawmaker behind the legislation tells why marijuana should be legalized in France. Legalizing cannabis has come up regularly in France, but the discussion never has never gotten far.

  7. Une majorité de français en faveur de l’autorisation du cannabis sous conditions

    13 November 2013
    Other news

    Le 12 novembre dernier, l'Observatoire Français des Drogues et Toxicomanies (OFDT) publiait les résultats de son étude EROPP 2012 « Perception et opinion des français sur les drogues ». Une majorité de Français est pour la première fois favorable à la proposition d’autoriser le cannabis sous certaines conditions (en maintenant l’interdiction pour les mineurs et avant de conduire). Cette proportion a doublé sur la période 2008-2012 passant de 31 % à 60 % alors même qu’ils sont de plus en plus avertis des risques et danger de sa consommation régulière et quotidienne.

  8. dominique-broc-trial

    Les Cannabis Social Clubs partent en fumée

    19 June 2013
    Other news

    Les Cannabis Social Clubs (CSC) sont en plein bad trip. Ces coopératives d’autoproducteurs avaient lancé en mars une vaste opération de désobéissance civile, sommant le gouvernement «de prendre ses responsabilités» sur la dépénalisation de la marijuana. Le tribunal de grande instance de Tours a prononcé, hier, la dissolution de la structure fédérant l’ensemble des Cannabis Social Clubs français. Ses membres ont désormais l’interdiction de se réunir.

  9. France cannabis campaigner convicted, fined

    18 April 2013
    Other news

    One of France's leading campaigners for the decriminalisation of cannabis was given a suspended prison term and fined for possession and use of the drug. Dominique Broc is the founder of the cannabis social clubs, a movement that encourages members to grow the herb for their own use and avoid illegal dealers. The 44-year-old gardener said he would appeal his conviction, which came after police who visited his home in western France found 126 plants and 26 grammes of cannabis.

  10. Dominique Broc, une audience en shit libre

    08 April 2013
    Other news

    Interpellé mi-février après que la police a saisi à son domicile 126 plants de cannabis et 26 grammes d’herbe, le proces contre Dominque Broc ressemblait plus à un combat politique qu’à une joute juridique. «Les Cannabis Social Clubs prônent une consommation régulée et raisonnable de la marijuana. Ils produisent eux-mêmes ce qu’ils fument pour ne pas recourir au marché noir. Il est donc à tout le moins hypocrite de ne pas poursuivre les faits de production et d’envoyer le prévenu devant la juridiction compétente ! tonne son avocat, Philippe Baron.

  11. Cannabis social clubs : dix mois requis contre le porte-parole

    07 April 2013
    Other news

    Dix mois de prison avec sursis ont été requis à l’encontre de Dominique Broc, porte-parole des Cannabis social clubs, qui prône la dépénalisation du cannabis et a défendu son action devant le tribunal correctionnel de Tours. Il est poursuivi pour usage, détention de cannabis et provocation à l’usage de stupéfiants, ainsi que pour refus de prélèvement d’ADN lors de son interpellation le 21 février, à son domicile d’Esvres-sur-Indre (Indre-et-Loire) quand les gendarmes avaient découvert chez lui 126 plants de chanvre et 26 g de cannabis. Le tribunal a mis son jugement en délibéré au 18 avril. (Lire aussi: Ouverture du procès du porte-parole des Cannabis Social Club)

  12. dominique-broc-trial

    'Cannabis clubs are the solution, not the problem'

    01 April 2013
    Other news

    'Cannabis clubs' all over France have taken the high-risk move of registering with authorities as non-profit organizations. Farid Ghehioueche, a leading activist tells The Local why the clubs should be seen as part of solution to the drug problem. Last week’s registration of clubs as non-profit groups forms part of a strategy to push those in power to come up with an alternative, experimental framework for cannabis use in France.

  13. Un premier "cannabis social club" reconnu officiellement en Vendée

    31 March 2013
    Other news

    C'est une première en France. Cette semaine, la Préfecture de Vendée a officiellement accepté la création d'un "cannabis social club" (CSC), en accusant réception d'un dossier monté par cinq personnes. Ces derniers ont reçu le papier d'attestation officielle avec leur numéro d'association. Les cannabis social clubs, dans lesquels les membres cultivent du cannabis et partagent leur production sans en faire commerce, existent déjà en Espagne et en Belgique. Mais sont totalement illégaux en France.

  14. Avec les Cannabis social club, le «peuple de l’herbe» veut se faire entendre

    27 March 2013
    Other news

    Avec les Cannabis social club (CSC), dont les statuts ont été déposés lundi dans plusieurs préfectures, des militants défenseurs du cannabis bravent l’interdit pour promouvoir la dépénalisation et l’autoproduction et mettre ainsi un terme aux trafics et à la mise en circulation de produits «frelatés»: 15 à 20 clubs ont été officiellement créés, notamment en Loire-Atlantique, Vendée, Creuse, Charente-Maritime, Indre-et-Loire et Haute-Vienne, emboîtant ainsi le pas à la fédération, créée le 4 mars en Indre-et-Loire.

  15. French weed users register 'cannabis clubs'

    25 March 2013
    Other news

    Cannabis users across France took a high-risk step by registering 'Cannabis social clubs' with local authorities as official non-profit organizations. The stunt is a bid to win public backing but it could land them up to 30 years in jail. In registering their social clubs with local authorities, those behind the stunt hope to illustrate what they see as disproportionate and unfair laws against cannabis use, and force a change in legislation. "We want to remove the sword of Damocles from over our heads, and demand recognition from the public authorities," said Farid Ghehioueche, from the group 'Cannabis sans frontières' (Cannabis without borders).

  16. Les Cannabis Social Clubs ont rendez-vous à la préfecture

    22 March 2013
    Other news

    Des Cannabis Social Clubs (CSC), groupements de personnes qui cultivent du cannabis et partagent leur production entre eux sans en faire commerce, vont se déclarer dans plusieurs préfectures lundi, a expliqué à l’AFP le porte-parole du mouvement Dominique Broc. L’objectif de ces groupements, qui prônent la dépénalisation du cannabis et l’autoproduction, est de se déclarer comme des associations à but non lucratif (loi 1901) et faire reconnaître légalement leur activité.

  17. La police cueille la tête des pro-marijuana

    23 February 2013
    Other news

    La réponse des autorités ne s’est pas fait attendre… Alors que nous annoncions dans Libération que la Fédération des Cannabis Social Clubs (CSC) français, ces coopératives d’autoproducteurs, allait déposer ses statuts en préfecture le 4 mars, son leader, Dominique Broc a été interpellé. La police s’est présentée à son domicile, a détruit les plans de cannabis, et a saisi l’ensemble du dispositif de culture. Signe que les autorités ne désirent pas en rester là, la police s’est emparée du téléphone portable et du matériel informatique de Dominique Broc.

  18. dominique-broc

    Les Cannabis Social Clubs forcent la loi

    15 February 2013
    Other news

    Ils sont chefs d’entreprises, éducateurs spécialisés, universitaires, produisent eux-mêmes le cannabis qu’ils fument, et entendent «renverser la prohibition». De la marijuana, ils prônent un usage modéré et régulé sans en nier les dangers, surtout pour les jeunes. Pour ce faire, ils ont copié un modèle qui existe depuis vingt ans en Espagne: le Cannabis Social Club (CSC). Associations officieuses à but non lucratif. (Lire aussi: Les politiques restent accros à la répression)

  19. Les coopératives de cannabis sans but lucratif aspirent à la légalité

    25 December 2012
    Other news

    L'autoculture de cannabis croît et se multiplie. C'est la tendance observée par l'Observatoire français des drogues et des toxicomanies (OFDT) qui dénombre 200 000 cultivateurs particuliers de marijuana en France. Une culture domestique généralement pratiquée à l'abri des regards et sous les néons d'un appartement. Mais pas seulement. Depuis 2009, certains se réunissent dans des "cannabis social clubs". Des coopératives, calquées sur le modèle espagnol, au sein desquelles les adhérents font pousser et partagent leurs plants.

  20. Prevalence of daily cannabis use in the European Union and Norway

    • D. Thanki, J. Matias, P. Griffiths, A. Noor, D. Olszewski, R. Simon, J. Vicente
    14 November 2012

    This report brings together, for the first time in Europe, an integrated overview of the prevalence of intensive cannabis use, defined as daily or almost daily cannabis use (use on 20 or more days in the month preceding survey). Self-reported data regarding frequency of cannabis use from large, probabilistic, nationally representative samples of general population surveys from 20 countries, representing more than 83 % of the population of EU and Norway, were collected through two rounds of ad hoc data collection in 2004 and 2007 and through a routine, standard data collection instrument since 2010.

     

Pages