Search results

2 items
  1. COP21 : la responsabilité des armées dans le changement climatique, un secret de Polichinelle

    Nick Buxton
    14 January 2016
    Opinion

    Le dernier document présenté fin novembre à Paris aux négociations onusiennes pour le climat, est très bavard : exactement 32 731 mots. Et pourtant un mot n’y apparaît pas : celui de  « dépenses militaires ». Bien troublant, lorsque l’on songe que l’armée des USA est à elle seule le premier consommateur de pétrole au monde et exerce depuis des décennies le principal contrôle sur l’économie pétrolière mondiale.

  2. The elephant in Paris – the military and greenhouse gas emissions

    Nick Buxton
    25 November 2015
    Opinion

    There is no shortage of words in the latest negotiating document for the UN climate negotiations taking place in Paris at the end of November – 32,731 words to be precise and counting. Yet strangely there is one word you won’t find: military. It’s a strange omission, given that the US military alone is the single largest user of petroleum in the world and has been the main enforcer of the global oil economy for decades.