La majorité se greffe au débat sur le cannabis

Le PJD contre la légalisation de sa culture, mais ne présente pas d’alternatives crédibles
03 Julio 2014
Other news

Le PJD est été pris de court par ces deux partis qui avaient fait de la défense de la légalisation de la culture de cannabis, et de l’appel à une amnistie au profit des agriculteurs poursuivis par la justice. C’est pour cela qu’après avoir planté le décor avec des discours sur les dysfonctionnements dont souffre le monde rural, Abdallah Bouanou, chef du groupe parlementaire du PJD, est passé au vif du sujet. Pour lui, «la présentation de la légalisation de la culture de cannabis dans le Rif comme outil de développement social est plutôt lié à des surenchères électorales. Surtout que les mêmes positions ont été affichées par ces partis avant les élections de 2009».

L'Economiste (Maroc)
Vendredi, 4 juillet 2014