Resultados de la búsqueda

17 items
  1. Thumbnail

    Principal partido de oposición de Marruecos pide legalización del cannabis

    24 Mayo 2015
    Other news

    Hamid Chabat, Secretario General del Partido Istiqlal, uno de los principales partidos políticos de la oposición en Marruecos, ha pedido una vez más la legalización del cannabis. Chabat pidió por la legalización del cannabis y la reorientación de su cultivo para la industria farmacéutica. Hizo un llamamiento para la legalización pura y simple de cannabis, llamando a la propuesta del gobierno de sustituir el cultivo de la planta por la cría de cabras, como una “mentira”.

  2. Thumbnail

    La majorité se greffe au débat sur le cannabis

    03 Julio 2014
    Other news

    Le PJD est été pris de court par ces deux partis qui avaient fait de la défense de la légalisation de la culture de cannabis, et de l’appel à une amnistie au profit des agriculteurs poursuivis par la justice. C’est pour cela qu’après avoir planté le décor avec des discours sur les dysfonctionnements dont souffre le monde rural, Abdallah Bouanou, chef du groupe parlementaire du PJD, est passé au vif du sujet. Pour lui, «la présentation de la légalisation de la culture de cannabis dans le Rif comme outil de développement social est plutôt lié à des surenchères électorales. Surtout que les mêmes positions ont été affichées par ces partis avant les élections de 2009».

  3. Thumbnail

    Légalisation du cannabis: un projet de loi et des critiques

    26 Junio 2014
    Other news

    Si le Collectif marocain pour l'usage médical et industriel du kif (CMUMIK) voit d'un bon oeil la proposition de loi du parti de l'Istiqlal sur la légalisation partielle du cannabis, il n'en approuve pas toutes les dispositions, loin de là. "Le projet de loi a été formulé et écrit hativement c'est pour cela qu'on a décidé de formuler nos remarques dans une correspondance envoyée le 23 juin au groupe parlementaire istiqlalien de la première chambre" explique Chakib El Khyari, figure de proue du mouvement pro-légalisation du cannabis.

  4. Thumbnail

    Débat sur le kif: le coup de gueule des cultivateurs

    26 Junio 2014
    Other news

    Avec les élections municipales qui approchent (2015), le débat sur le kif s'en trouve plus "sexy" que jamais. Un collectif de familles de cultivateurs de cannabis, réunis au sein de l'association Amazighs Senhaja du Rif est monté au front pour dénoncer la tendance de séduire par tous les moyens possibles les potentiels électeurs. "Non pas qu'on soit contre la légalisation, mais on demande seulement que la question ne soit pas abordée lors des campagnes et autres meetings électoraux, pour éviter tout abus et autres fausses promesses", explique Mounir Agueznay, secrétaire général de l'association.

  5. Thumbnail

    Pourquoi la légalisation du cannabis bloque

    25 Junio 2014
    Other news

    Deux projets de loi légalisant la culture du cannabis ont été déposés par le PAM et l’Istiqlal. Depuis, ces deux partis se sont montrés étrangement silencieux malgré des critiques émanant de la société civile. Les détracteurs de la légalisation prennent les devants alors que les voix favorables à l’usage thérapeutique et médicinal du « kif » se font discrets. Pour l’instant donc, les 48 000 cultivateurs du Rif continueront de cultiver le cannabis dans l’illégalité.

  6. Thumbnail

    Légalisation du kif : Des associations rifaines mènent la fronde contre les projets du PAM et l’Istiqlal

    17 Junio 2014
    Other news

    morocco-parliament-cannabisIl n’y a pas que les islamistes du PJD qui s’opposent aux propositions de loi du PAM et de l’Istiqlal visant la légalisation de la culture du kif. Le tissu associatif rifain adopte la même position, mais pour d’autres raisons. Deux ONG du Rif accusent les deux partis de servir les intérêts des multinationales et non des petits agriculteurs.

  7. Thumbnail

    Cannabis: l'UE espère une décision "réfléchie" du Maroc

    10 Febrero 2014
    Other news

    L'Union européenne, qui collabore avec les autorités marocaines pour lutter contre le trafic de drogue, ne veut pas s'immiscer dans le débat sur la légalisation du cannabis au Maroc mais appelle à la "réflexion". "C'est à chaque gouvernement de décider de sa politique en la matière. Il y a des arguments pour (la légalisation) et d'autres contre", a dit Rupert Joy, ambassadeur de l'Union Européenne au Maroc. "(La légalisation) peut avoir des répercussions. Il faut bien réfléchir avant, et que le Maroc décide de manière responsable", poursuit-il.

  8. Thumbnail

    Maroc: La légalisation du cannabis de plus en plus probable

    05 Febrero 2014
    Other news

    culture-cannabis-marocLa légalisation du cannabis en Maroc à des fins thérapeutiques et industrielles permettra les familles de vivre dignement. Après le Parti de l’Istiqlal, le PAM s’apprête à déposer lui aussi une proposition de loi en ce mois de février après avoir terminé ses consultations avec les agriculteurs. Le sujet en tout cas n’est plus tabou, et les parlementaires eux-mêmes, au-delà des calculs électoralistes et politiques que peut revêtir leur initiative, demandent à juste titre un cadre législatif pour son exploitation à des fins médicales et industrielles.

  9. noureddine-mediane

    Istiqlal presenta ante Parlamento propuesta de ley para legalizar cannabis

    23 Diciembre 2013
    Other news

    El Partido Istiqlal ha presentado una proposición de ley para legalizar el cultivo y la comercialización del cannabis, tras otra propuesta similar presentada por un grupo de asociaciones marroquíes. "El objetivo es aprovechar este producto en la economía agrícola para promover el desarrollo local y regional", dijo Nuredin Mediane, quien añadió que se inspiró en la experiencia uruguaya. Explicó que se trata de un intento de "hacer resurgir" una ley que existía durante la época colonial cuando se toleraba el cultivo del kif antes de criminalizarlo tras la independencia de Marruecos, en 1956. (Véase también: L'Istiqlal dépose un projet de loi au parlement)

  10. Thumbnail

    Cannabis: une loi l’année prochaine, mais le PJD sceptique

    12 Diciembre 2013
    Other news

    Le kif a récemment fait son entrée officielle au parlement, mais les députés ne comptent pas en rester là. En janvier, les deux groupes parlementaires du PAM organisent cette fois-ci une visite de terrain pour discuter avec les cannabiculteurs, en coordination avec le collectif pour la légalisation du cannabis. Le débat sur la législation du cannabis devrait reprendre en janvier 2014. Une loi pourrait être prête dès le mois de mars, mais les positions sont très partagées sur la question. (A voire aussi: Culture du cannabis: Le PAM tente de briser le tabou)

  11. cannabis-morocco

    Grupo parlamentario marroquí debate por primera vez legalización de cannabis

    03 Diciembre 2013
    Other news

    El Partido Autenticidad y Modernidad (PAM, opositor) organizó en la sede legislativa de Rabat un debate inédito en el que se propuso la legalización para usos terapéuticos e industriales de la planta del kif o cannabis, de la que se extrae el hachís y que cuenta en Marruecos con una de las mayores superficies del mundo. En una jornada de estudios, parlamentarios de distintos partidos, activistas de la sociedad civil y expertos del sector coincidieron en la necesidad de regularizar la plantación y uso del kif, que ocupa una superficie de 47.000 hectáreas, según los últimos datos oficiales.

  12. Thumbnail

    Marruecos debate legalizar el cannabis

    20 Noviembre 2013
    Other news

    "Hay que sacar a los agricultores de ese círculo de tráfico y mafia", explica Chakib el Khayari, miembro del Colectivo marroquí por el uso médico e industrial del quif. Su asociación, con base en Nador, ha presentado a los parlamentarios marroquíes un proyecto para cambiar la ley de 1954 (cuando Marruecos todavía no se había independizado), que prohíbe su cultivo y consumo. Se trata de autorizar la cultura del quif evitando su transformación en droga.

  13. Thumbnail

    Cannabis. Demain la légalisation?

    20 Octubre 2013
    Other news

    Il y a peu, le sujet suscitait la méfiance de la classe politique en Maroc. Mais les arguments du Collectif marocain pour l’usage médical et industriel du kif (CMUMIK) ont fini par convaincre plusieurs élus et partis. Le groupe parlementaire du Parti authenticité et modernité (PAM) est en train de finaliser, avec l’aide du Collectif, les préparatifs d’une journée d’étude au parlement, prévue en novembre 2013. (A lire: Le Maroc songe à légaliser la culture du kif)

  14. Thumbnail

    La seconde vie du kif marocain

    04 Octubre 2013
    Other news

    Le Parlement à Rabat étude une proposition de loi légalisant la culture du cannabis. Proposition de loi portée par le Parti authenticité et modernité (PAM, proche du Palais royal) et la Coalition marocaine pour l’utilisation du cannabis à des fins médicinales et industrielles. Le texte en question propose entre autres la dépénalisation de la détention, de la production et du façonnement du cannabis pour usage médical. Selon l’hebdomadaire La Vie économique, même les islamistes du PJD (au pouvoir) ont été approché et auraient accueilli favorablement ce projet inédit.

  15. cannabis-cultivation-morocco

    Le Maroc songe à légaliser la culture du kif

    24 Septiembre 2013
    Other news

    Des associations et, désormais, de plus en plus de partis politiques marocains convergent vers un même objectif: changer la nature du kif dans le Rif. Une proposition de loi, en cours de rédaction, pourrait être débattue au Parlement de Rabat pour légaliser la culture du cannabis à des fins médicales et industrielles sur la base d'un document rédigé en 2012 intitulé "Appel pour l'instauration d'une politique juste et efficiente concernant la culture du kif et son usage".

  16. Thumbnail

    Maroc: vers une légalisation de la culture du cannabis?

    05 Agosto 2013
    Other news

    Le Parlement marocain est en train d'examiner un projet de loi sur la légalisation de la culture du cannabis proposé par la Coalition marocaine pour l'utilisation du cannabis à des fins médicinales et industrielles. Le débat avait été lancé en 2008 par le collectif marocain. Le militant rifain Chakib El Khayari, membre de la coalition, a confié au site d'information Bladi.net que cette légalisation sauverait des milliers de producteurs des griffes des barons de la drogue.

  17. Thumbnail

    Noureddine Mediane, “Il faut dépénaliser le cannabis”

    29 Noviembre 2012
    Other news

    noureddine-medianeLe président du groupe de l’Istiqlal à la Chambre des Représentants, Noureddine Mediane, évoque la nécessité pour l’Etat de revoir son système répressif contre les 200.000 familles vivant du cannabis. "La culture du cannabis est toujours considérée comme un sujet tabou au Maroc. Je pense que nous devons rompre avec cet état d’esprit. D’où mon idée de lancer un débat national sur cette culture si répandue dans notre pays. Ce débat doit trancher si nous devons maintenir cette culture ou la faire disparaître définitivement."