« Shrinking space » ou le « Rétrécissement de l'espace » démocratique

Document cadre
17 October 2017
Paper

Partout dans le monde, au sein d'États, démocratiques comme non démocratiques, nombre de militants et d’organisations mobilisés pour la justice sociale évoluent dans un environnement de plus en plus répressif et sécuritaire, et subissent des attaques sans précédent menaçant leur légitimité et leur sécurité. Tentatives répétées pour réduire au silence le mouvement Black Lives Matter, assassinat de Berta Cáceres, criminalisation de la campagne Boycott, Désinvestissement, Sanctions (BDS) ou encore recours à des formes de micro-tyrannie telle que la récente loi sur la Régulation des Activités Bénévoles au Bangladesh ; il va sans dire que le militantisme, tant individuel que collectif, se heurte au ressac des États, des entreprises et de l'extrême droite.

Ce phénomène apparemment récent est en fait le résultat d’un processus engagé de longue date. Mais c’est seulement depuis peu que la « société civile » organisée s’accorde sur la nécessité d’y apporter une réponse concertée et qu’elle se mobilise pour mieux comprendre et s’opposer à ce que l'on nomme le « rétrécissement de l'espace », une métaphore largement utilisée pour désigner une nouvelle série de restrictions à l'encontre des luttes politiques. Le concept d'espace a lui-même différentes définitions selon la personne à laquelle on s’adresse. Pour certains, il se limite à l’espace concret permettant d’influencer les politiques (le nombre de chaises à une table de négociation), tandis que d'autres l'entendent comme l’espace politique d'organisation, d'action et de construction d'une voix légitime pour la protestation et la dissidence. Les premiers tendent à dépolitiser les processus de contestation, tandis que les seconds les renforcent. Et selon le cas, la manière d’envisager cet « espace » conditionnera le type de réponses à apporter, et aura des répercussions importantes pour qui s'y impliquent et comment.

Cet article a pour objectif de déconstruire le discours sur le « rétrécissement de l'espace » pour en expliquer le sens et faire ressortir des difficultés liées au concept lui-même. Il examine également qui sont les plus touchés par ce « rétrécissement de l'espace » et pourquoi ; vers quoi cette tendance mène-t-elle ; les liens avec les autres grands changements du 21e siècle ; et la réponse que pourraient y apporter les mouvements sociaux progressistes.

Download: